Mars 2018

  • Imprimer

Flyer Apéro Découverte de mars 2018 dans le cadre de Handi'n Angers

Dans le cadre de Handi'n Angers, Cap Handi forum des Pays de la Loire organise un apéro découverte sur le thème

"Vivre à Côté - Vivre Ensemble"

Venez échanger avec vos voisins pour que nous imaginions comment mieux vire ensemble

Débat et ateliers de réflexion.

Le mardi 15 mars à 17h30
Centre Jean Vilar
1 bis rue Henri Bergson - Angers

Gratuit et ouvert à tous

 

Le dépliant Handi'n Angers peut être téléchargé ou lu ICI


 

Apéro découverte du jeudi 15 mars 2018

Vivre à côté – Vivre Ensemble

Après des témoignages, 4 thèmes de discussion sont choisis par les différents groupes en deux tours.

1-      Avez-vous contact avec votre voisin en situation de handicap ou en perte d’autonomie ? À partir de là, qu’est-ce qui est important pour vivre ensemble ?

Il ressort des discussions qu’il est important de communiquer, d’aller vers l’autre et de signaler et expliquer son handicap car les noms peuvent faire peur. Il ne faut pas rester isolé, préparer une liste de contacts peut être utile, mais il faut être conscient de ses limites et savoir marquer sa reconnaissance.

Proposer des activités, des points communs, prétexte à la rencontre et à l’échange, chorale par exemple ou pendaison de crémaillère ou cuisiner ensemble.

Mais il faut aussi, faire preuve de respect,  responsabiliser pour ne pas augmenter la dépendance, chercher à faciliter le quotidien de l’autre : déplacement, proposer des services

2-      Dans mon quartier, comment est-ce possible de faire les courses ? Quelle aide puis-je avoir des autres ?

Il faut d’abord savoir gérer seul et apprendre à calculer les coûts en étant attentif au budget, faire confiance et prendre son temps pour ne pas stresser à la caisse.

Le plus souvent, une fois par semaine est suffisant, se déplacer en groupe ou avec un ami est sécurisant. Sinon, il faut repérer le trajet sur internet, synthèse vocale sur les téléphones ou demander à la famille ou aux voisins. Si on se perd, il est possible de demander aux passants de nous indiquer un lieu connu (le Tram). Pour se déplacer sur les trottoirs, c’est parfois difficile, parfois les voitures se garent sur le chemin

Dans le magasin, il faut demander au commerçant de lire la liste et mettre dans le caddie fruits et légumes et si il refuse savoir demander aux autres clients, il faut faire confiance pour le payement.

Les courses peuvent être faites par les voisins, mais il faut demander, sinon il est possible de se faire livrer à domicile (surgelés, pharmacie, épicerie). Ceci peut aussi toucher les personnes valides (accidents, plâtre, …)

Quand on habite dans un quartier, on se connaît entre les commerçants et les habitants. Il y a de la confiance, une bonne entente.

3-      Aide-moi à t’aider ! Qu’est-ce qui bloque une personne valide vers le la personne en situation de handicap ?

Les points bloquants sont la peur, l’égoïsme, la méconnaissance, le repli sur soi.

Les points qui peuvent aider : Être attentif, observer, se mettre à la portée (physique, adapter sa communication), oser proposer de l’aide à bon escient, accepter de donner un peu de son temps.

4-      Dans les transports et dans mes déplacements, ai-je des problèmes ? Comment demander de l’aide aux autres ?

Au début, l’accompagnement et la prise de repaires sont nécessaires.

Pour les non-voyants : Il y a problème pour traverser, pas de signalisation sonore et lors de changement sur les lignes de bus ou sur l’environnement (travaux).

L’aide du GPS ou des proches peut être nécessaire.

Le bus est compliqué, question d’équilibre, le tram est impossible, bousculade, entrée et sortie avec trop de monde, des incivilités, des poussettes, des cartables ! Dans le bus, il est possible de demander aux chauffeurs (parfois pas aimables !).
Dans le Tram, c’est impossible (cabine fermée), il faut demander aux voyageurs.

Il faut bien préparer son trajet lorsqu’on ne le connaît pas bien et qu’on ne sait pas lire/écrire pour ne pas se tromper ou se perdre.

Pour les voyages en train ou en avion, il faut se signaler avant d’entreprendre le voyage.

Quelques conseils : Faire appels aux autres sans devenir gênant, apprendre et appliquer la politesse (aux enfants, …) faire attentions aux autres, même en ville, sensibiliser les autres aux handicaps invisibles.